équipement : filtres, traitement et purificateur d’eau [2.0]


≡ Purification d’eau sous trois formes

Mis à jour : 27/11/2018

Filtres

Je sais je sais je sais, je suis un petit peu maniaque! J’utilise sept moyens pour traiter mon eau lorsque j’ai des soupçons sur sa qualité avant de la consommer. Pas les sept en même temps là, on se comprend? Je choisi mon type de filtre en fonction du genre de bivouac que je prévois faire, on l’aura deviné. Lors de sorties en canot-camping, par exemple, où je peux me permettre d’apporter de l’équipement un peu plus lourd, je prends avec moi mon microfiltre MiniWorks EX de MSR. Il est relativement léger, peu encombrant, et possède un élément de filtrage en céramique à base de charbon très efficace. À la base du filtre vient s’accoupler parfaitement une bouteille Nalgène d’un litre (voir mon article sur les gourdes).

MiniWorks EX de MSR

Il filtre aisément les bactéries et les protozoaires, mais il n’est cependant d’aucune utilité contre les virus. On verra un peu plus loin comment compenser cette petite lacune, s’il en est une. Les filtres permettant d’éradiquer les virus sont beaucoup plus dispendieux! Mais sont-ils vraiment nécessaires au Québec? Je vous laisse deviner la réponse…

Le pompage de l’eau avec ce filtre se fait facilement, mais il faudra penser à le nettoyer régulièrement, dépendamment de la qualité de l’eau filtrée. De fait, il faut extraire la cartouche interne (en faisant très attention de ne pas l’échapper en quel cas elle se briserait net), et la frotter à l’aide d’une petite éponge à récurer qui vient avec le filtre pour bien la nettoyer.

Préfiltre

Afin d’espacer cette manœuvre dans le temps, et conserver plus longtemps son filtre, je recommande fortement d’acheter le préfiltre Siltstopper de MSR qui se chargera d’éliminer les plus grosses particules, avant qu’elles n’atteignent l’élément filtrant en céramique. Croyez-moi, vous ne regretterez pas cet achat puisque vous conserverez votre filtre beaucoup plus longtemps! Ce petit ajout n’est vraiment pas dispendieux, alors pourquoi s’en passer? Et une fois le préfiltre usé à la corde, vous pourrez garder le petit contenant et uniquement changer l’élément filtrant qui se trouve à l’intérieur.


Je possède également un autre système de filtrage, très abordable celui-ci, il s’agit de la paille LifeStraw. Il est beaucoup plus simple d’utilisation et d’entretien que le MSR! Beaucoup plus abordable aussi!

Paille

Je le range dans ma trousse d’urgence au cas où, et je m’en sers surtout lors de longues randonnées où le poids de l’équipement devient un critère essentiel. En effet, cette «paille», très pratique est fort utile en arrière pays. Vous prenez de l’eau d’un petit ruisseau – éviter l’eau stagnante – à l’aide de votre gourde, et hop! vous plongez votre petit filtre à l’intérieur et vous aspirez. C’est magique, d’une simplicité désarmante et révolutionnaire! À noter que ce filtre peut traiter 4,000 litres d’eau, ce qui n’est pas négligeable pour 25,00$! Toutefois, ce genre de filtre ne permet pas d’emplir un chaudron d’eau pour y faire chauffer votre lunch, mais comme votre eau sera bouillie en fin de compte…


Troisièmement,  je me suis procuré vers la fin de l’automne (2018), un autre filtre sympa de l’excellente compagnie suisse Katadyn, on le nomme le BeFree. J’ai choisi celui d’une contenance de 600ml qui me convient parfaitement. Il y a une version d’un litre, mais je n’en vois pas l’utilité, du moins en ce qui concerne mes besoins.

Ce filtre est composé à la fois d’une bouteille souple et d’un filtre à eau. Vous emplissez laKatadyn bouteille et vous n’avez ensuite qu’à la compresser pour obtenir de l’eau purifiée. Lorsque c’est devenu nécessaire, vous n’avez qu’à la secouer pour nettoyer le filtre. Lorsqu’elle est vide, elle se roule aisément sur elle-même et ne prend vraiment pas beaucoup espace dans votre sac. Ce filtre de 0,1 micron élimine les bactéries et les sporocystes dangereux. La bouteille souple est en polyuréthane thermoplastique d’une épaisseur de 0,4 mm sans BPA ni PVC. Il faut toutefois être très prudent avec ce genre de filtre, tout comme avec le Lifestraw d’ailleurs, qui fonctionne sensiblement de la même manière, car il craint le gel! On évitera donc de l’utiliser l’hiver lorsque le mercure est nettement sous la barre du point de congélation. Il a, en plus de ses caractéristiques décrites plus haut, l’avantage de ne pas être dispendieux.


TrailShotQuatrièmement, je n’ai pas su résister à l’envie de me procurer le filtre TrailShot de MSR, même si une de mes amies ne l’a pas trouvé super extra au niveau de la vitesse avec laquelle il pompe l’eau. Du moins, c’est ce que j’ai pu comprendre à la lumière de ses commentaires. En fait, je ne l’ai pas encore testé puisque je l’ai reçu par la poste récemment (10/2018). Il a au moins l’avantage de posséder un «long» tube permettant de pomper l’eau, ceci afin de vous éviter de vous agenouiller, voire de vous écraser carrément dans la boue, la terre ou le sable, lorsque vous vous hydratez directement à partir d’une source d’eau. Un petit truc : si vous jugez que le tube en question n’est pas suffisamment long pour vos besoins, vous pouvez facilement en trouver du même type dans une boutique où l’on vend du matériel pour faire du vin. Notez qu’il s’agit encore une fois d’un filtre à fibres creuses, donc sensible au gel. Son indice de porosité est de 0.2 micron(s). J’ai hâte de l’essayer! À suivre…


Je me suis procuré au mois de juillet dernier (2018) un autre filtre à eau du même type que la Lifestraw. Toutefois, si je m’en tiens aux revues de matériel qui en parle et aux utilisateurs, ce filtre serait un des meilleurs actuellement sur le marché. De fait, Le Sawyer mini est apparemment très apprécié un peu partout autour du globe, notamment en Allemagne. Il est pratique, peu encombrant, très léger et affiche un prix plus que raisonnable! Je l’ai payé 33,00$ chez Amazon!

De plus, les pores sont de 0.1µ, ce qui veut dire qu’il filtre les protozoaires (>1µ) et lesSawyer bactéries (de 0,2µ à 5µ), mais en aucun cas les virus. Il convient donc de faire un traitement supplémentaires (ébullition, chimique ou UV) pour avoir de l’eau potable à coup sur. Mais encore une fois, pour les résidents du Québec, voire du Canada, je ne crois pas qu’une désinfection systématique soit nécessaire en pleine nature sauvage! Mais, dans le doute abstient-toi, comme on dit! Par ailleurs, ce filtre est en mesure de produire près de 380,000 litres d’eau purifiée! Donc, si vous en prenez bien soin, si vous purgez l’eau souillée de votre filtre régulièrement, et que vous évitez le gel à tout prix, vous n’aurez probablement jamais à acheter un nouveau filtre au cours de votre vie! N’est-ce pas merveilleux?


Traitement

PristineSi vous avez de sérieux doutes sur la qualité de l’eau qui pourrait potentiellement être dangereuse pour votre santé – dans un plan d’eau d’un pays étranger susceptible de contenir des virus par exemple, je vous recommande fortement de placer une pastille de Pristine dans votre gourde, et d’attendre un bon 30 minutes avant de boire. Il s’agit de la façon de procéder la plus sécuritaire à peu de frais! À mort bactéries et virus. Toutefois, on ne doit pas envisager d’utiliser ce procédé à long terme, puisque ce ne serait vraiment pas génial pour votre santé! Mais chopper un virus n’est pas plus souhaitable, alors pesez le pour et le contre. Un petit truc : afin d’éviter que votre eau ne soit pas trop «gouteuse», une fois la période d’attente terminée, laissez reposer la pastille dans votre gourde le couvercle ouvert, ça aide! En bref, je vous suggère donc d’utiliser ce moyen en cas de sérieux doute sur la probabilité que l’eau que vous voulez traiter contienne des virus.


Purificateur

Finalement, s’ajoute à ma collection un filtre à lumière ultraviolette. 5038176-NOC02Nul besoin d’ajouter des pastilles de pristine à votre eau, puisque ce moyen de purification utilise la lumière à ondes courtes pour la désinfecter. Ce SteriPEN a surtout l’avantage de détruire, en plus des microorganismes pathogènes potentiels, tout virus qui pourrait se retrouver dans votre eau. J’utilise également un préfiltre avec ce système, afin de purifier l’eau d’éventuelles impuretés qui autrement ne seraient pas éliminées uniquement par la lumière ultraviolette. Donc, à utiliser avec une eau la plus claire possible. Voici quelques-unes de ses nombreuses caractéristiques :

  • Traitement de 500 ml à 45 secondes et de 1 litre à 90 secondes,
  • Durée de vie de la lampe : environ 8000 traitements,
  • Alimentation au moyen de quatre piles,
  • Résultats de tests menés par le fabricant : traitement de l’eau qui gravite autour de 50 litres au moyen de piles alcalines, et d’environ 100 litres au moyen de piles NiMH ou au lithium ; les températures plus froides réduiront le nombre de doses par charge.

steripen-prefiltre

Comme mentionné plus haut, il serait préférable d’utiliser un préfiltre avec ce type d’instrument afin d’épurer préalablement votre eau pour qu’elle soit bien claire avant de procéder avec la lumière ultraviolette. De fait, il serait bien dommage de boire une eau pure, sans parasites ou virus, qui contiendrait des éléments en suspension!

Même si l’usage de ce type de filtre est très efficace en arrière-pays, puisqu’il élimine facilement et en peu de temps l’ensemble des éléments pathogènes que pourrait contenir votre eau, il faut aussi considérer qu’il s’agit d’un outil électronique, et que l’électronique, c’est bien connu, n’est pas infaillible! Il fonctionne donc avec des piles, or ces dernières peuvent aussi se décharger si elles ne sont pas régulièrement vérifiées. Un petit truc : ne jamais laisser les piles à l’intérieur du filtre lors de l’entreposage de ce dernier, car elles risqueraient de se décharger à la longue. Donc, prévoir un backup en cas de pépin sur le terrain.

Signature


TrsJD

Une réflexion au sujet de « équipement : filtres, traitement et purificateur d’eau [2.0] »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.