photo insolite de la semaine #55 Et une petite réflexion…


≡ L’isolement, LA panacée à nos soucis?

isolement

Je ne suis pas marginal, du moins, pas trop je crois. Plusieurs d’entre nous aiment bien se retrouver seuls parfois. C’est tout à fait normal et naturel. Nous avons tous besoin, à un moment ou à un autre, de se retrouver face à soi-même, soit pour réfléchir à des pistes de solution pour régler un problème, soit tout simplement pour prendre soin de soi, se ressourcer par exemple, en allant passer quelque temps dans une retraite fermée, question de faire le point sur sa vie. D’autres par contre ne se limitent pas à certaines occasions, mais préfèrent s’isoler pour de bon. Voire vivre en autarcie! D’ailleurs, c’est malheureusement souvent une des caractéristiques des personnes souffrant de schizoïdie. Je n’ai rien contre, mais à mon avis, se couper du monde ainsi peut comporter certes, des avantages, mais également plusieurs inconvénients! Je pense ici à la personne complètement coupée de tout, loin de la ville, qui se tape un infarctus ou qui éprouve un souci de santé et qui ne peut se déplacer! D’autant plus s’il ne possède aucun moyen de communication pour appeler les secours. Je vous laisse deviner la suite…

people-3152585_640Je crois que l’être humain est avant tout un être constitué pour vivre en société; nous avons tous intérêt à être en compagnie de nos pairs un jour ou l’autre ou avoir besoin tout simplement des services de quelqu’un. Question de demander conseil lors de moments plus difficiles, ou encore partager avec eux les souvenirs de nos expériences de vie respectives, ou bien profiter d’une sortie en plein air entre amis, ou s’attabler ensemble pour déguster un bon repas. Ce n’est pas nécessaire de visiter ses ami(e)s tous les jours! Cela s’entend! Mais j’estime qu’une fois de temps en temps c’est un exercice sain qui peut nous faire le plus grand bien! Toutefois, attention, il faut tout de même être relativement sélectif dans le choix de ses ami(e)s; il arrive à l’occasion d’effectuer une «mauvaise» sélection et de se retrouver alors avec des «vampires» qui se plaisent, inconsciemment ou non, à siphonner notre énergie vitale. Il devient alors nécessaire pour notre confort psychologique de s’éloigner de ces gens.

Autrement, encore une fois, nous avons tous besoin des autres, et ce régulièrement. Je ne comprendscontemplating-4273865_640 donc pas les personnes qui décident, pour une raison ou pour une autre, de se couper complètement de la société. Ça ne serait pas mon genre d’aller me bâtir une mini maison en pleine forêt, isolé de tout, et y vivre pour le restant de mes jours. Évidemment, je ne parle pas ici d’aller passer deux semaines, même plus, dans son chalet en campagne ou partir en voyage seul. Ce qui peut nous faire beaucoup de bien. Mais ensuite nous revenons à la maison, pour mieux apprécier le prochain départ.

Pourquoi donc se priver d’un beau bonjour, ou d’un joli sourire sans attente provenant d’un pur étranger, que nous croisons lors d’une promenade en forêt, ou en pleine ville, peu importe le lieu?

J’ai toujours aimé la solitude, même qu’à un moment donnée de mon existence, surtout lorsque j’étais très jeune, je la préférais davantage à côtoyer des gens, ma famille par exemple. D’ailleurs j’en parle dans ma section À propos. Mais maintenant j’apprécie de plus en plus être en bonne compagnie, du moins de temps à autre. J’ai peu d’ami(e)s; je les choisi en fonction de nos intérêts réciproques. Alors, pour moi la qualité prévaut sur la quantité.

Voilà!

Et vous, comment vous concevez l’isolement?

signature


© TrsJD

2 réflexions au sujet de « photo insolite de la semaine #55 Et une petite réflexion… »

    1. Dans mon enfance je préférais de loin la solitude plutôt que de côtoyer des gens, voire même certains membres de ma famille, mais ayant pris de l’âge, je vois bien comme tu dis, que maintenant, cette solitude que j’aimais tant il y a longtemps déjà a perdu beaucoup d’intérêt!

      Surtout lorsque tu es un proche aidant et que presque tous tes ami(e)s ont malheureusement tendance à s’éloigner, et tu te ramasses seul la plupart du temps. Mais bon, je ne me plaint pas; c’est un choix que j’ai fait en toute lucidité, et j’assume. C’est parfois difficile, mais on arrive à s’y faire à la longue.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.