vêtements : Imperméables, coupe-vent ou isolants?

≡ Mais encore?

Couches externes imper-respirante

ArteryxSouvent désignées comme «coquilles rigides», ces couches sont conçues pour des environnements humides où vous trouverez de la pluie et de la neige. Leurs tissus sont composés de plusieurs couches ou « plis » collés ensemble pour former un textile : 2 couches, 2,5 couches ou 3 couches. Lorsque vous choisissez une couche imper-respirante, vous misez sur un bel équilibre entre poids, compressibilité, résistance à l’abrasion et durabilité. Des caractéristiques comme les traitements déperlants durables et les coutures intérieures scellées augmentent aussi leur capacité à repousser l’eau en plus de l’empêcher de s’infiltrer.

Coquilles souples

Les coquilles souples sont chaudes, polyvalentes, coupe-vent et résistantes aux faiblessouple précipitations. Généralement, elles assurent une bonne respirabilité et une bonne extensibilité en plus d’être confortables. Toutefois, elles n’offrent pas la même protection contre la pluie et la neige que les manteaux imper-respirants. Cela dit, les étoffes coquille souple permettent de remplacer la combinaison coquille/couche isolante par un seul vêtement qui convient à presque toutes les conditions météorologiques – elles sont excellentes pour les climats froids et secs.

Couches externes isolantes

6001112-YUK22Les manteaux et les pantalons dotés d’isolant sont conçus pour affronter les conditions extrêmement froides. Toutefois, si vous pratiquez des activités qui vous obligent à prendre des pauses, à changer d’altitude ou traverser diverses températures, ces vêtements ne sont pas aussi polyvalents qu’un système multicouche. Les couches externes isolantes sont généralement lourdes. Donc, lorsque vous ne prévoyez pas porter votre couche isolante durant toute la pratique de votre activité, il est préférable d’opter pour un système multicouche. Les couches externes isolantes sont généralement portées en ski alpin en plus d’être conçues pour affronter les conditions hivernales froides des villes canadiennes.

Il n’existe pas de système multicouche idéal, convenant à toutes les situations. La beauté du système multicouche est qu’il permet de trouver la combinaison parfaite en fonction des conditions et de votre niveau d’activité. Et si vous pensez croiser de la neige, affronter diverses températures ou revenir plus tard que prévu, il est facile de vous adapter et d’apporter une couche supplémentaire.

Source : MEC

Signature


TrsJD

Une réflexion au sujet de « vêtements : Imperméables, coupe-vent ou isolants? »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.